SITUATION N° 11

le 22 avril 2021

QUAND ON TE DIT QUE CE VIN BLANC SENT LES FLEURS BLANCHES ET LA POMME

Si toi aussi tu trouves que ça sent juste le vin…

Tu t’es déjà retrouvé au milieu d’une conversation entre passionnés en train d’essayer de sentir un arôme que tu es incapable d’identifier ? Toi, le seul truc que ton nez détecte, c’est un parfum de vin et c’est déjà pas mal ! Alors on te rassure, tu n’es pas un cas désespéré. L’odorat, ça se travaille. En fait, c’est surtout une question de mémoire. C’est presque un jeu !

UN PEU D'EXPLICATIONS…

Le vin est fait à partir de raisins dont il existe différentes variétés ; c’est ce que l’on appelle les cépages. Il en existe plus de cinq mille dans le monde. En France, on en dénombre plus de deux cents. Chaque cépage a des caractéristiques qui lui sont propres : la couleur, la structure en bouche et les arômes. De plus, l’élevage peut faire naître et/ou transformer certains arômes.

En Bourgogne, la grande majorité des vins blancs sont produits à partir du cépage Chardonnay (mais aussi de l’Aligoté que nous aimons beaucoup). Il produit des vins dans toute une palette de styles différents. En Bourgogne, le Chardonnay donne des vins amples avec des arômes de citron et de pêche. En Côte Chalonnaise, chez Millebuis, ses arômes rappellent les fruits frais, les fleurs blanches et les fruits secs. En bouche, les vins sont tendres, souples et fruités.

Et généralement, les cépages blancs suivants produisent ces arômes principaux :
Gewurztraminer : litchi, rose
Sauvignon : pamplemousse, herbe coupée
Riesling : citron, silex
Viognier : pêche, abricot
Chenin : abricot, tilleul

Avec de l’entraînement, il est possible de reconnaître certains arômes caractéristiques d’un cépage, mais boire un vin c’est comme regarder un tableau… On n’est pas obligé de comprendre les techniques utilisées par l’artiste pour apprécier l’œuvre. Ni de parler en regardant. Le vin c’est pareil. Au final, le plus important c’est le plaisir que tu prends.

Rejoignez-nous sur Instagram  et sur Facebook