SITUATION N° 60

le 6 mai 2021

QUAND ON TE SERT DU VIN ROUGE CHAUD

Si pour toi aussi c’est un supplice…

Tu as déjà eu cette mauvaise expérience de boire un vin rouge trop chaud ? Pourquoi est-ce si désagréable ? En fait, la chaleur exacerbe l’alcool. C’est pour cette raison qu’en bouche un vin servi trop chaud paraît très lourd et alcooleux. Sa nature est déséquilibrée. L’alcool prend nettement le dessus sur les arômes. Résultat : les papilles sont saturées, les sensations tactiles et les saveurs s’effacent.
Même constat pour un vin servi trop froid, tous ses arômes sont masqués. On ne sentira pas grand-chose.

La température de service a donc une importance capitale pour déguster un vin de façon optimale.

Pour les vins rouges de Bourgogne, il est recommandé de les servir de 15° à 16° car ils nécessitent une légère fraîcheur pour exprimer pleinement leur fruit, leur finesse et leur élégance.

Les vins rouges de Bordeaux se servent de 17 à 18°.

Et plus globalement, il est conseillé de servir :
– les vins rouges riches en alcool à 15°,
– les vins rouges souples de 16 à 17°.

Concernant les autres vins :
– les vins blancs secs, nerveux de 10 à 12°,
– les vins blancs charnus, fumés, élevés sous bois de 11 à 13°,
– les vins moelleux et liquoreux, comme le Sauternes ou le Monbazillac, se servent de 10 à 13°.

Le champagne se sert de 7 à 9° alors qu’une grande cuvée ou un champagne millésimé se servira de 12 à 14°.

Les vins rosés se servent de 8 à 10°.

Bon, après, c’est une histoire de palais. En tout cas, on ne boit pas un vin chaud, et on ne met pas de glaçons dedans !

Rejoignez-nous sur Instagram  et sur Facebook